Comment bien choisir son humidificateur

Dans n’importe quelle pièce de la maison et par n’importe quel temps, il est toujours bon de purifier l’air et de l’humidifier. Sur le plan de la santé, vous allez moins encombrer vos bronches et donc réduire le risque de tomber malade. Reste, qu’il faut choisir un humidificateur, mais quel serait le modèle adéquat, pourquoi ce type plutôt l’autre ? Autant de questions auxquels il est difficile de trouver des réponses et souvent les vendeurs ont tendance a exagérer ou a ne pas tout dire. Il existe de grands types d’humidificateurs d’air, ceux à vapeur froide et ceux à vapeur chaude. Ces deux modèles fonctionnent soient par évaporation soit par ultrason.

Que ce soit à vapeur froide ou chaude, le système par ultrason est le même pour les deux. Grâce à la puissance des ondes sonores, la membrane métallique de l’humidificateur vibre et fait éclater l’eau qui est alors projetée par ventilation. Ce modèle est silencieux, mais libère dans l’air les minéraux contenus dans l’eau. Les systèmes d’humidificateurs à vapeur chaude par évaporation utilisent un élément de chauffage qui fait bouillir l’eau et la relâche sous forme de vapeur chaude. Ce procédé élimine les éléments nocifs de l’eau et est plus silencieux que son alter-ego à vapeur froide.

Ce dernier système développe une évaporation naturelle qui utilise un filtre à mèche qui absorbe l’eau et une fois saturée, un ventilateur souffle de l’air sec à travers la mèche et diffuse l’humidité. L’inconvénient est que les impuretés sont libérées dans l’air. Les trois procédés doivent s’entretenir régulièrement et le filtre doit être changé de temps en temps. Il faut faire attention au dépôt de calcaire et détartrer souvent l’appareil, quelque que soit le modèle et le type de fonctionnement employé. Il ne vous reste plus qu’à choisir le système d’humidification qui vous convient et la taille de l’appareil pour qu’il corresponde à la surface à humidifier.